jeudi 12 février 2015

Soupe maso (sur 50 shades of grey)


Dans la salle du Gaumont Opéra, 50 nuances de dindes, dont l'auteur de ces quelques lignes, planquée sous un sweat à capuche ("non, ce n'était pas moi, je ne vais voir que des films au Champo"), et l'incontournable pervers obèse à lunettes à triple foyer, raie au milieu, et chemise à carreaux qui, tout au long du film, changera à trois ou quatre reprises de siège - avant de prendre la fuite. 

A part quelques scènes de sexe qui peuvent éventuellement gratouiller deux secondes trente le cerveau, le cœur ou la culotte (selon le lieu où se trouve votre centre de gravité), le scénario de ce film est d'une médiocrité si rare qu'il ferait passer le livre qui l'a inspiré pour un chef-d'oeuvre de la littérature universelle. Aucun cliché psychologisant ("mais pourquoi est-il si méchant ? Parce que sa mère était une pute et fumait du crack" , etc, etc) ne nous est épargné. On apprend plus sur la nature humaine en traînant au rayon bricolage du BHV. Pendant ces deux heures de torture morale pour le spectateur, la malheureuse Dakota Johnson passe son temps à se mordiller les lèvres - c'était tout le temps écrit dans le livre et donc, horreur, d'aucuns en ont déduit qu'il fallait que ça soit tout le temps montré dans le film. On espère que sur le tournage, elle était équipée en Dermophil indien. N'allez pas voir "50 shades of Grey". Regardez plutôt "La Secrétaire" de Steven Shainberg, dont Emilie Noteris fit une remarquable présentation, en juin dernier, au Forum des images : http://www.debordements.fr/spip.php?article269





1 commentaire:

  1. Yes! J'y étais!.. Au forum des images! Voir LA SECRéTAIRE de Shainberg, Xcellent!! +la présentation d'Emilie Notéris!

    Merci pour votre crtique.
    Et comme je viens de lire une autre critik (du livre cette fois) dans ma "boîte à blogs" dont vous faites aussi partie.. Je me permets de la transmettre!:

    http://uniguane.blogspot.fr/

    Très drôle aussi!
    Merci!
    Claire

    RépondreSupprimer